Apostat Kabyle AK

On ne peut pas arrêter la recherche coranologique!

 
Très interessant pour nos amis musulmans: "On ne peut pas arrêter la recherche !"

J'ajoute: Uniquement parce que les musulmans sont susceptibles dès qu'il s'agit de leur dogme.

//www.lemessieetsonprophete.com/annexes/edito_lmesp_2011-11.htm

Cet article vient confirmer tout ce que le chercheur et analyste du coran Christoph Luxenberg a démontré dans ses études philologiques sur le coran et qui concernent les modifications et falsifications qu'a subi le coran avant de devenir la "vulgate otmanienne" qu'on connait aujourd'hui.

D'abord, un premier livre: "Muhammad is not the father of any of your men", de  David S. Powers
L'auteur remet en cause le postulat qui admettait que "l’ossature consonantique du coran, tel qu’il nous est présenté aujourd’hui au XXIème siècle, est identique en tous points à la révélation reçue par le prophète Mohammad sur une période de vingt-trois ans entre 610 et 632".

Il confirme ce que nous avait démontré Christoph Luxenberg dans ses études philologiques sur le coran.
Où il est question de "mots mal orthographiés", de "substitution" d'un mot à la place d'un autre, de la "La substitution du mot kalâlah à la place de kallah en s.4,12 et la fabrication d’un ultime verset supplémentaire où ce mot apparaît ".
L'article parle encore de "véritables manipulations du texte".



Le second livre est d'un auteur musulman. Quand les musulmans eux-même (seulement certains d'entre-eux, il ne faut pas rêver) ouvrent leurs oeillères et se basent sur des faits démontrés pour remettre en cause la valeur du texte coranique, comme le fait Mohammad Ali Amir-Moezzi, il faut saluer leur courage et leur honnêteté. 
Tout repose sur la haine qu'entretiennent les compagnons de Mahomet qui allaient lui succéder en tant que califes et Ali, son gendre. A l'origine de cette haine, la succession de Mahomet et donc le pouvoir qui en découle. Pour les chiites, le succésseur légitime de Mahomet est bien évidemment son gendre Ali.

A noter que cette haine entre chiites, qui ont failli être exterminés et ont pour l'occasion créé le concept de taquiya repris plus tard pas les sunnites, vouent encore aujourd'hui une grande haine envers les sunnites, qui, d'ailleurs, le leur rendnent très bien!

Dans son livre "le Coran Silencieux et le Coran Parlant", Amir Moezzi n'est pas tendre avec les sunnites, mais ce ne sont pas des propos irraisonnés. Il parle de "système complexe de propagande" et de "falsifications historiques", pratiques qui sont encore de nos jours bien présentes dans le monde musulman. Il parle aussi d'intervention "massive" dans le corpus coranique. Ainsi que de "mystification historique" et de "manipulations du Coran".
Des accusations très graves, qu'on ne peut pas lancer comme celà, à la légère.


-  Le Coran silencieux et le Coran parlant
//www.lemondedesreligions.fr/savoir/le-coran-silencieux-et-le-coran-parlant-30-11-2011-2045_110.php

- Muhammad Is Not the Father of Any of Your Men
//books.google.fr/books?id=OUxWN1VBnBEC&pg=PA69&lpg=PA69&dq=Muhammad+is+not+the+father+of+any+of+your+men&source=bl&ots=ggBVdp1Ol0&sig=m1LLYo3wY6FlYfe8nPqFQVuYsO4&hl=fr&sa=X&ei=1iB9UKOlKsu6hAfAgoAo&ved=0CEEQ6AEwBA

-  Une occurrence du nom de Muhammad ?
//www.lemessieetsonprophete.com/annexes/six.pdf

-  “Gens du Livre” et Nazaréens dans le Coran : qui sont les premiers et à quel titre les seconds en font-ils partie ?
//lemessieetsonprophete.com/annexes/Ahl-al-Kitab_%27gens-du-livre%27.htm


16/10/2012
0 Poster un commentaire