Apostat Kabyle AK

Obama: "Je suis musulman" 3/3

 

Traduction très, très libre de l'article de Ken Larive:
"Obama Serves 14-State Governors With Warnings of Arrest: And why is this not front page news?"
//beforeitsnews.com/opinion-conservative/2013/05/obama-serves-14-state-governors-with-warnings-of-arrest-and-why-is-this-not-front-page-news-2636456.html


Obama délivre aux gouverneurs de 14 états des avertissements d’arrestation: Et pourquoi cette information ne fait-elle pas les gros titres de la presse?

Barack Hussein Obama a envoyé aux gouverneurs de 14 états des États-Unis, des lettres de sécurité nationale (NSL) les avertissant que les actions des gouverneurs dans le but de former des "Forces de Défense de l’Etat" doivent cesser "immédiatement  sinon, ils seront mis en état d’arrestation pour crime de trahison. L’emploi de NSL est autorisé par le Patriot Act introduit par George W. Bush. Dans la section relative à ces lettres se trouve une interdiction formelle à toute personne ayant reçu un avertissement par NSL de reconnaître l’existence même de ladite communication.
Obama est irrité par le fait que plusieurs gouverneurs d’Etat ont rétabli ces "Forces de Défense de l’Etat", décrites comme "Gardiennes de l’Etat, des Réserves Militaires Etatiques, et des Milices d’Etat".  Ces Forces de Défense sont des unités militaires qui opèrent sous la seule autorité du gouverneur d’État. Elles ne sont pas réglementées par le Bureau National de Sûreté, et elles ne font pas partie non plus de l’Armée de la Garde Nationale des États-Unis. Les Forces de Défense de l’État sont autorisées par les lois  fédérales et les lois de l’État  et sont sous le commandement du gouverneur de chaque Etat. Elles sont distinctes de la Garde Nationale de leur Etat parce qu'elles ne peuvent  devenir des entités fédérales". Elles échappent donc à tout contrôle de la Maison Blanche.

Ce que redoute Hussein Obama est qu’il n’a pas le contrôle desdites forces, et comme l’armée américaine approche due point de rupture avec le  déploiement  de ses forces étirées sur de  multiples théâtres d’action en Irak et en Afghanistan (et en surveillance autour du Golfe persique ainsi qu'au large de la Syrie et de l'Afrique du Nord, sans compter les troupes "coincées" dans le Pacifique au large de la Chine et de la Corée du Nord), ces forces militaires d’Etat seraient sous le commandement direct et l’autorité des gouverneurs dans les Etats dont relèvent ces forces. En somme, les gouverneurs auraient le "contrôle de facto" des États-Unis.

Hussein Obama est irrité par le fait que:
- Plusieurs gouverneurs d’Etat ont rétabli ces "Forces de Défense de l’Etat" qui opèrent sous la seule autorité du gouverneur d’État.
- Elles ne sont pas réglementées par le Bureau National de Sûreté et ne font pas donc paspartie de l’Armée des États-Unis.
- Elles sont autorisées par les lois fédérales et les lois de l’État et sont sous le commandement du gouverneur de chaque Etat.
- Les Forces de Défense de l’Etat sont distinctes de la Garde Nationale de leur Etat en ce qu’elles ne peuvent pas devenir des entités fédérales.

Hussein Obama redoute donc ces Forces, qui sont incontrôlable pas les mécanismes fédéraux.
Les deux gouverneurs qui sont à la tête de ce mouvement sont ceux du Minnesota et du Texas. Ils le disent, "ils craignent profondément  que Hussein Obama soit en train de détruire la nation américaine. Notamment en ce que ses actions "apaisent les ennemis de l’Amérique et délaissent quelques-uns des meilleurs alliés de l’Amérique, en particulier Israël.
Obama craint que les Etats se révoltent contre son administration et a réagi rapidement en nationalisant presque toutes les Forces de la Garde Nationale de plusieurs états:  Géorgie, Alabama, Kansas, Minnesota, Tennessee, Virginie, Louisiane, Caroline du Sud, pour n’en citer que quelques-uns. Mais les Gouverneurs des Grands États d'Alabama, Géorgie, Louisiane, Caroline du Sud,  Tennessee, Texas et Virginie ont encore sous leur commandement et leur contrôle les Forces de Défense de l’Etat pour éventuellement agir contre les Forces Fédérales américaines si nécessaire. Il est également important de noter qu’il n’y a aucune loi américaine qui interdit aux troupes de la Garde Nationale de se joindre également aux Forces de Défense de leur État!

Situation fluctuante  et toujours en plein développement qui mérite une attention toute particulière.

Hommage à Christopher Stevens  et se 3 compagnons, morts d'une mort atroce, 
tués par les amis de B. Hussein O.
Sans une réaction adaptée des Etats Unis.

CONCLUSION: On voit bien la volonté manifeste de B. Hussein Obama de vouloir contrôler tous les rouages de l'Etat, de continuer à installer ses amis et pouvoir accentuer l'infiltration de tous les mécanismes d'Etat, de continuer à déstabiliser les Etats Unis en favorisant l'immigration islamique, notamment celle venant du Golfe, de démanteler les mécanismes de sécurité mis en place après le 11/09/2001, de considérer la secte des Frères Musulmans comme des amis de l'Amérique, de vouloir, avec Hilary Clinton, favoriser l'adoption par l'ONU des principes inscrits dans le Protocole d'Istanbul, etc, ... dans le but de faire des Etats Unis un Dar al-Dawa (maison de l'invitation -invitation faite aux kuffars de rejoindre la religion d'Allah et la Umma).

Avant l'étape finale: le sol des Etats Unis d'Amérique qui devient Dar al Islam. On voit bien également avec quelle esprit irresponsable il traite le dossier nucléaire iranien. Il avance peu à peu, depuis qu'il a imposé l'interdiction de prononcer les mots "islam" ou "musulman" et leurs dérivés pour qualifier les actes terroristes. Mais pour lui, le temps est compté, il va devoir mettre les bouchées doubles.

Européens, notre sort ne doit pas être plus enviable. Car si nous comptions sur le soutien des Etats Unis d'Amérique, je crois bien que sous l'ère Hussein O...... on aura du souci à se faire! Surtout avec les charlatans qu'on s'est donné pour être nos gouvernants, tant au niveau de chaque pays qu'à l'échelle de l'Union européenne!


17/05/2013
0 Poster un commentaire