Apostat Kabyle AK

Coup de gueule, un de plus.

En réponse à un article paru dans Boulevard Voltaire: "L'islam contre les islamo-racailles de banlieue!"


Quand on n'en sait pas plus que ça, on se renseigne d'abord avant d'asséner des âneries monstrueuses, sur un dogme anti-humain dont manifestement on ne connais pas grand chose.

Le lieu commun, ce sont tous ces ulémas de bazar, ontologiquement casse-noix, qui savent du coran que ce qu'on leur a soufflé entre zhur et l-aaser, et qui nous balançent leurs idées reçues comme autant de vérités scientifiques, "c'est les miracles du coran".

Renseignez-vous par exemple sur le principe des nasikh - mansukh, avant de parler de sourates "très différentes, voire contradictoires", cela vous éviteras de dire des niaiseries comme "on ne saurait rendre responsable le coran", majuscule! Ce principe concerne 71 soutates sur 114, juste un petit détail.

Le coran est défini par les musulmans eux-mêmes comme unitaire, comme la parole de (ce faux-dieu) Allah, un texte qu'aucun être vivant ne peut modifier, encore moins altérer, ôh hérésie et qui vaut pour tout et pour tous.

Ceux qui baignent dans l'islam, ceux qui le subissent tous les jours de tous les mois de l'année ne disent pas comme vous, à propos de l'islamisme. Pour eux, qui en sont les victimes, "L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. C’est une seule et même affaire", je vous laisse chercher de qui est cette citation.

Le chiffe ne fait pas forcément la religion, elle peut être secte malfaisante même si ses adeptes se comptent par milliards, votre argument est comme le reste, à jeter avec l'eau du bain.

Quant à cet "Occident à la fois suprémaciste et gna-gna-gna" que vous semblez rejetez daidaigneusement, comme ne faisant plus partie de votre monde, il vous dit lui aussi de vous informer à d'autre sources que les infos bidonnées servies par TF1, France 2 et d'autres médias qui n'ont plus besoin d'Anastasie, puisqu'ils s'autocensurent comme des grands. Allez vous renseigner encore sur ce qu'à fait subir votre islam corano-ignorant à ces presque 100.000 personnes tuées en 2012 par cette belle "religion" d'amour que vous défendez tant, juste parce que ces ingrats de chrétiens ne veulent pas partager les valeurs de tolérance et de paix de ce beau dogme. On croirait entendre un converti, aussi érudit qu'un Ribéry et aussi gonflant qu'une Diam's.

Puisque vous en êtes à citer des versets, je vais en faire autant. Mais moi, je ne les prendrai pas parmi les mansukh mais dans les nasikh (cherchez ce que c'est). Pour cela, il ne faut pas se fier au premier imam venu, qu'il soit même Chalghoumi ou Obrou, mais commencer par se procurer un coran chronologique. Et là, tout s'éclaire: vos versets sont TOUS mansukh, vous avez tout faux!

Je vous donne les miens, ils ne parlent pas le même langage. C'est qu'entre-temps, il y a eu l'Hégire, la fuite de la Mecque vers Médine.

- D'abord, le verset de l'inégalité:
"Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelques infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense;" (4:95)

Verset confirmé par cet autre, qui est aussi un verset de l'ESCLAVAGE:
"Et Allah propose en parabole deux hommes : l'un d'eux est muet, dépourvu de tout pouvoir et totalement à la charge de son maître; Quelque lieu où celui-ci l'envoie, il ne rapporte rien de bon; serait-il l'égal de celui qui ordonne la justice et qui est sur le droit chemin?" (16:76).

Et confirmé s'il le fallait par:
"[...] Dis : «Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» Seuls les doués d'intelligence se rappellent." (39:9).

- Le verset de l'esclavage:
"Allah a favorisé les uns d'entre vous par rapport aux autres dans [la répartition] de Ses dons. Ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à donner leur portion à ceux qu'ils possèdent de plein droit [esclaves] au point qu'ils y deviennent associés à part égale. Nieront-ils les bienfaits d'Allah?" (16:71).

Hé ouais! l'esclavage est toujours d'actualité au XXIème siècle, figurez-vous. Selon des données sérieuses, l'islam esclavagiste a tué 120 millions d'Africains animistes et chrétiens en 14 siècles et a empêché des centaines de milliers de naissances à causes des pénectomies pratiquées sur les esclaves. Encore aujourd'hui, aucun des 57 pays membres de l'OCI n'a aboli formellement l'esclavage dans son Droit, même si la plupart ne le pratiquent plus.

- Le verset du sseif, Ayat as-Seyf (là encore, si vous ne savez pas, je vous laisse chercher): "Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux ; l'Enfer sera leur refuge, et quelle mauvaise destination" (9:73)
Il abroge le beau verset servi à toutes les sauces musulmanes et dénommé "verset de la tolérance" (2:256)! 


Ainsi, tous les autres versets de la période médinoise, ceux qui appellent à la haine, ceux qui appellent au meurtre des juifs, des mécréants, des polythéistes, des apostats, etc, etc, sont des versets nasikh. Dans les 114 sourates du coran, il y a plus de 120 versets du même tonneau et que vous avez TRÈS SOIGNEUSEMENT ÉVITÉ DE CITER. je le fais pour vous, juste quelques-uns de la sourates 2:

- "Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous
ont chassés; l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près
de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent,
tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants." (2:191).

- "Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la
religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf
contre les injustes." (2:193).

- "Le combat vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il
se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il
se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait,
alors que vous ne savez pas." (2:216).

- "Ils t'interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. Dis : «Y combattre est un péché grave, mais plus grave encore auprès d'Allah est de faire obstacle au sentier d'Allah, d'être impie envers Celui-ci et la Mosquée sacrée, et d'expulser de là ses habitants . L'association est plus grave que le meurtre.» Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu'à, s'ils peuvent, vous détourner de votre religion. [...] (2:217).

- "Et combattez dans le sentier d'Allah. Et sachez qu'Allah est Audient et
Omniscient." (2:244).

Un autre Ayat as-Seyf et pas des moindres! Celui-là abroge à lui seul 112 autres versets mecquois:
"Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la zakat, alors laissez-leur la voie libre, car allah est pardonneur et miséricordieux". (9:5).

Tous les grands ulémas de l'islam, vivants ou morts, sont d'accord sur le nasikh, et ce n'est pas un Mahmoud Cheltout, un Mohammed Talbi ou un Mohammed al-Ghazali, quasiment seuls à rejeter ce principe, qui changeront le cours de l'Histoire ni les résultat la recherche coranologique, d'autant que les portes de l'ijtihad (1) ont été scellées en 1029, et qu'aujourd'hui, c'est le taqlid (2) qui est d'actualité . Car ces théologiens du XXème siècle n'ont fait qu'accomoder le coran à leur sauce pour essayer de le rendre à peu près présentable en regard des valeurs occidentales. Et j'ai le regret de vous le dire, vous êtes tombé dans le panneau.

Autre petit détail: pourquoi ne citez-vous pas, à l'instar des musulmans qui veulent nous donner des leçons de morale, le verset de la pédophilie? Je vais le faire pour vous, puisque les musulmans le mettent en pratique, tout comme les hadiths qui légalisent le viol des femmes, notamment les femmes butin-de-guerre:

- "Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos [sic, polygamie oblige] femmes qui n'espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses." (65:4).

Vous avez bien lu: "DE MÊME POUR CELLES QUI N'ONT PAS ENCORE DE RÈGLES. Comme Aïcha, n'est-ce pas. Oui, assurément une belle religion.

Comme vous le voyez, je sais aussi choisir mes versets.
Et je vous donne ce lien au cas où vous auriez des doutes sur ce que j'avance: //ansar-alhaqq.net/forum/showthread.php?t=20424

Ma conclusion va bien évidemment à l'encontre de votre titre: les islamo-racailles ne sont pas que des racailles, ils sont avant tout des musulmans. D'ailleurs, posez-leur la question, de savoir pour qui ils roulent: pour la France, ou pour la Oumma Islamiya? Déja que Benzéma ne chante pas la Marseillaise, c'est contre ses opinions...

PS: votre religion d'amour et de paix m'a condamné à mort par décapitation. Le sort réservé aux apostats.

(1) Pour l'ijtihad, je ne vous ferais pas chercher (sauf si vous doutez de ma parole): c'est l'effort de réflexion et d'interprétation qui a prévalu jusqu'au début du XIème siècle et qui a permis à l'islam de se désincarcérer du dogme et d'avoir une réflexion autonome.
(2) Le taqlid, en vigueur aujourd'hui: l'imitation servile, ou encore l’acceptation sans réflexion et sans réserves de la jurisprudence laissée par Mahomet.
 


24/06/2013
0 Poster un commentaire