Apostat Kabyle AK

Charte du Hamas

 

 
Vingt-cinq ans de terrorisme islamo-mafio-djihadiste, ça se fête. A Gaza, il parait que la fête fut grandiose (merci aux contribuables européens de financer grassement la Palestine!). Qu'est-ce que le Hamas? Pour le savoir, il faut lire sa Charte.
 
On ne peut être plus clair: aucun accord international, même signé par le Hamas, ne pourra empêcher les roquettes Qassam de continuer à s'abattre sur Israël.
 
 
Le Hamas est l'acronyme de harakat al-muqawama al-islamiya "Mouvement de la Résistance Islamique". Son logo officiel est explicite, il revendique la totalité d'Israël: on y voit en haut du logo les contours de ce qui représente Israël, les territoires palestiniens régis par le Fatah de Mahmoud Abbas et la bande de Gaza, qu'entourent 2 étendards aux couleurs palestiniennes et au centre, le Dôme du Rocher à Jérusalem, que la Charte de l'OCI veut "liberer" pour en faire la capitale de son Califat Mondial. 

 

Charte du Mouvement de la Résistance Islamique de la Palestine

(Charte du Hamas)  publiée en 1988 - traduction de Jean-François Legrain, chercheur au CNRS.
 
La Charte commence par l'invocation rituelle au dieu des mahométans. Puis par l'autre profession de foi des musulmans, d'un racisme infect, tirée du coran (sourate 3 - verset 109):
" Vous êtes la meilleure communauté suscitée pour les hommes : vous ordonnez ce qui est convenable, et vous interdisez ce qui est blâmable, vous croyez en Dieu [...]".
 
Toujours dans le racisme primaire, la Charte promet d'éradiquer Israël (de "l'abroger"!!!):
"Israël existe et continuera à exister jusqu'à ce que l'islam l'abroge comme il a abrogé ce qui l'a précédé".
 
Ensuite, on a droit au panégyrique de Hasan al-Banna, un des fondateurs des "Frères musulmans". Comme pour rappeler que le Hamas a été lui aussi fondé par cette ultra-secte.
 
 
Introduction
 
C'est une longue litanie d'invocations et de soumission à allah et à son gourou, d'apologie du Mouvement de la Résistance Islamique, de rappel de la "solution finale" qui est l'éradication des Juifs ("jusqu'à l'écrasement des ennemis et la victoire de Dieu"). Sans oublier la citation de quelques versets qui, comme on s'en serait douté, n'inspirent ni l'amour du prochain ni la paix. Rien que de très normal.
 
 
On en arrive au contenu de la Charte.
 
 
Chapitre 1er (Définition du Mouvement)

Le chapitre rappelle s'il le fallait que l'islam est sa règle unique, qui gère donc tous les aspects de la vie. Ce qui induit implicitement que les chrétiens de Gaza ne sont que des traitres, qu'il faudra éliminer aussi. C'est d'ailleurs ce qui se passe actuellement: on pousse les chrétiens à se convertir pour échapper aux brimades, vexations et menaces de mort.
Autre rappel important: le Mouvement se donne une vocation mondiale, il suffit pour y adhérer d'être musulman et de faire sienne cette formule:
"Dieu est son but, l'Apôtre son modèle et le Coran sa constitution".
 
Ce mouvement est donc ouvert à tous les décérébrés par l'islam, en particulier toutes les racailles des banlieues.
" Article quatrième : Le Mouvement de la Résistance Islamique accueille tout musulman qui embrasse sa profession de foi, adopte ses idées, s'attache à sa règle de vie, garde ses secrets et mani­feste son souhait d'appartenir à ses rangs pour faire son devoir. Sa rétribution se trouve auprès de Dieu".

On remarquera le culot monstre du Hamas:
" Article sixième : [...] A l'ombre de l'islam, les fi­dèles de toutes les religions peuvent coexister en toute confiance et sécurité pour leur vie, leurs biens et leurs droits; en l'absence de l'islam, les luttes apparaissent, l'injustice se développe, la corruption se répand, les conflits et les guerres sur­viennent".
 
Alors que tous ceux qui portent un regard objectif sur le monde y voient plutôt le contraire: l'islam est l'instigateur de presque tous les conflits, violences, exactions qui sont commis dans le monde contre les 2 autres religions monothéistes.

On a droit aussi à une citation rapportée par Bukhari et Muslim, pour conforter le racisme et l'atisémitisme primaires de ces islamo-terroristes:
"Article septième : [...] L'Heure ne viendra pas avant que les mu­sulmans n'aient combattu les Juifs (c'est à dire que les musul­mans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent ca­chés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : 'Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le. Un seul arbre aura fait exception, le gharqad [Sorte d'épineux] qui est un arbre des Juifs"

L'article 8 nous rappelle le devoir du musulman: le djihad et la mort, suprême récompense ("la plus éminente de ses espérances"). La culture du sang, de la mort et du martyr. 


 
Chapitre 2ème (Les objectifs)
 
Les mobiles et les objectifs du Hamas sont clairs: rétablir la vérité, combattre le mensonge! La vérité des falsificateurs d'Histoire, énoncée avec un aplomb sidérant:
"Article neuvième : [...] C'est ainsi : lorsque l'islam disparaît, tout est altéré. Tels sont les mobiles [de la création du mouvement]. Quant à ses objectifs : Combattre le Mensonge, le dé­faire et le détruire pour que règne la Vérité, que les patries soient restituées, que l'appel à la prière annon­çant l'établissement de l'Etat de l'islam soit lancé du haut de leurs mosquées, que les gens rentrent chez eux et que toute chose retrouve sa juste place ! C'est de Dieu que nous implorons l'aide".
 
 
Chapitre 3ème (La stratégie et les moyens)
 
On attaque le coeur du sujet.
"Article onzième: Le Mouvement de la Résistance Islamique considère que la terre de Palestine est une terre islamique waqf [de main-morte] pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection. Il est illicite d'y renoncer en tout ou en partie, de s'en séparer en tout ou en partie : aucun Etat arabe n'en a le droit, ni même tous les Etats arabes réunis; aucun roi ni président n'en a le droit, ni même tous les rois et présidents réunis; aucune organisation n'en a le droit, ni même toutes les organisations réunies, qu'elles soient palestiniennes ou arabes. La Palestine, en effet, est une terre islamique waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection et qui donc pourrait prétendre jouir de la pleine délégation de pouvoir de toutes les générations isla­miques jusqu'au jour de la résurrection ? [...] Cette constitution en biens waqf demeurera tant que demeureront les cieux et la terre. Pour ce qui concerne la Palestine, toute pratique contraire à la Loi de l'islam est ainsi frappée de nullité tout en étant imputée à son auteur".
 
Ce que veut dire "terre islamique waqf": une terre donnée à perpétuité par un particulier à une œuvre d'utilité publique, pieuse ou charitable. L'argument des mahométans: Le bien donné en usufruit devient inaliénable, puisque le donateur est dieu lui-même. L'argument qui peut sembler injuste et aberrant mais qui ne pose aucun problème au musulman est de considérer ce bien extorqué comme sien, donné par dieu, donc il ne reste aux juifs qu'à plier bagages et fuir, s'ils ne veulent pas finir avec la gorge tranchée. Que peut-on répondre à pareille crétinerie?
 
Les musulmans justifient même l'injustifiable:
"Tel est son statut selon la Loi islamique, statut identique à celui de toute terre conquise par les musulmans de vive force. A l'époque des conquêtes, en effet, les musulmans ont constitué ces terres en biens waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection".
 
Cette notion qu' ont les musulmans de la justice et du droit fait qu'aujourd'hui, les territoires d'Afrique du Nord sont considérés comme arabes et désignés par des noms arabes, dont l'infamant "maghreb arabe", passé dans le langage commun.

Articles 12: le Hamas rappelle implicitement en les faisant siennes quelques notions essentielles du dogme mahométan:
- le djihad est prescrit à tous les musulmans;
- la femme est inférieure à l'homme, mais pour le djihad elle n'a pas besoin de l'autorisation de son mari, elle a celle d'allah;
- l'esclavage n'est pas aboli chez les musulmans.
La culture du sang, de la mort et du martyr n'épargne ni les femmes ni les enfants.
Bien au contraire, s'ils meurent, leurs images serviront la cause. 
 
 
Au passage, on a la confirmation que pour les musulmans, aucune loi terrestre ne peut s'appliquer si elle est contraire à l'islam.
"Article douzième : [...] Il n'y a rien de plus fort et de plus profond dans le patriotisme que le jihad qui, lorsque l'ennemi foule du pied la terre des musulmans, incombe à tout musulman et musulmane en tant qu'obligation religieuse individuelle [fard 'ayn]; la femme alors n'a pas besoin de la permission de son mari pour aller le combattre ni l'esclave celle de son maître. Rien de tel ne se trouve dans un quelconque autre code et cela constitue une réalité que nul ne peut mettre en doute.[...]".
 
Le Hamas rappelle dans son article 13 que le Droit international et les volontés internationales d'un réglement pacifique ne sont pas les "bonnes voies" suivies par le Hamas.
Le peuple palestinien n'accepte des autres que leurs subventions, il ne veut même pas leur adresser la parole!!!
"Article treizième : Les initiatives, les prétendues solutions de paix et les conférences internationales préconisées pour régler la question palestinienne vont à l'encontre de la profession de foi du Mouvement de la Résistance Islamique. Renoncer à quelque partie de la Palestine que ce soit, c'est renoncer à une partie de la religion. Ainsi, le patriotisme du Mouvement de la Résis­tance Islamique fait-il partie de sa religion. [...] Il n'y aura de solution à la cause palestinienne que par le jihad. Quant aux initiatives, propositions et autres confé­rences internationales, ce ne sont que pertes de temps et activités futiles. Le peuple palestinien a trop d'honneur pour dilapider son avenir, son droit et son destin en activités futiles".

Appel donc du Hamas à tous les musulmans pour lutter contre le sionisme. Il s'accapare Eretz Israël sur une lubie de Mahomet lorsqu'il changea la Qibla (direction de la prière) et en se basant sur un délire mahométan, une fable qui veut qu'il ait séjourné une nuit à Jérusalem (voir "Voyage nocturne" //apostat-kabyle.blog4ever.com/blog/lire-article-457071-9516408-voyage_nocturne.html). Ce qui suffit donc aux mahométans pour justifier l'accaparation de terres qui ne sont pas musulmanes.
"Article quatorzième : La cause de la libération de la Palestine tient à trois cercles : le cercle palestinien, le cercle arabe et le cercle islamique. Chacun de ces trois cercles a un rôle propre à tenir dans la lutte avec le sionisme, chacun a des devoirs propres. Ce serait une très lourde erreur et [le fruit d'] une ignorance très profonde que de vouloir faire l'économie de l'un de ces cercles. La Palestine est une terre islamique : elle a été la première des deux qibla et c'est le troisième Lieu-saint, point de départ de l'ascension nocturne de l'Apôtre de Dieu -que Dieu lui donne bénédiction et paix-, "Gloire à celui qui a fait voyager de nuit son servi­teur de la Mosquée sacrée à la Mosquée très éloignée dont nous avons béni l'enceinte, et ceci pour lui montrer certains de nos Signes. -Dieu est celui qui entend et qui voit parfaitement"). Puisqu'il en est ainsi, sa libération est une obligation religieuse individuelle qui incombe à tout musulman où qu'il soit. C'est sur cette base qu'il faut considérer la cause [palestinienne] et il faut que tout musulman le comprenne".

L'article 15 parle encore sans honte de l'usurpation de la Palestine par les Juifs, comme si Eretz Israël n'avait jamais existé:
"Article 15: Le jour où les ennemis usurpent une terre qui appartient aux musulmans, le combat devient une obligation religieuse individuelle [fard 'ayn] qui incombe à chaque musulman". 

 


L'article se termine par cette injonction en forme d'incitation au meurtre:
"Par celui qui possède l'âme de Muhammad dans ses mains, je m'engage à combattre sur le chemin de Dieu; je tuerai et combattrai, je tuerai et combattrai, je tuerai"

L'article 16 traite de l'éducation des jeunes générations:
"Il faut que l'éducation des jeunes générations islamiques dans notre région soit une éducation islamique [...].

 

 
 
 
 
  
 
 
Quant à l'article 17, il est une grave insulte à toutes les femmes, qui ne sont considérées que comme réceptacles à sperme pour la reproduction, comme des usines, comme des fabriques de chair à canon:
"Article dix-septième : Dans la bataille de libération, la femme musulmane a un rôle qui n'est pas inférieur à celui de l'homme : être l'usine à hommes. [...]".

Articles 18 à 21: propagande, nationalisme, pan-arabisme et pan-islamisme.
 
L'article 22 est un déni historique indéniable doublé d'un délire de persécution: 
"Article 22: Depuis longtemps déjà, considérant les causes agissantes sur le cours des choses, les ennemis ont dressé des plans et les ont adoptés pour parvenir là où ils sont arrivés actuellement. Ils ont travaillé à rassembler des fortunes matérielles considé­rables et dont l'influence est grande qu'ils ont affectées à la réalisation de leur rêve. Grâce à l'argent, ils règnent sur les médias mondiaux, les agences d'informations, la presse, les maisons d'édition, les radios, etc. Grâce à l'argent, ils ont fait éclater des révolutions dans différentes régions du monde pour réaliser leurs intérêts et les faire fructifier. Ce sont eux qui étaient derrière la révolution française, la révolution communiste [...]. Ce sont eux qui étaient derrière la seconde guerre mondiale qui leur a permis d'amasser d'énormes profits grâce au commerce du matériel de guerre. Ils ont préparé le terrain pour l'établissement de leur Etat et ce sont à leurs instigations qu'ont été créés l'ONU et le Conseil de sécurité pour remplacer la Société-des-Nations afin de gouverner le monde à travers eux. Qu'une guerre éclate de-ci de-là et c'est leur main qui se trouve derrière".
 
 
Chapitre quatrième (Propositions)
 
Articles 23 à 30: Encore de la propagande  nationaliste et pan-arabiste. Divergences avec l'OLP, rejet de la laïcité (art. 27), invasion sioniste (art. 28, sic!), nouvelles incitations au djihad, nouvel appel à tous les musulmans à joindre la cause. On y apprend que le Rotary club et le Lyons club sont des nids d'espions anti-palestiniens (art.28). Toujours dans l'article 28, l'expression du plus pur antisémitisme:
"Israël, par sa judéité et ses Juifs, constitue un défi pour l'islam et les musulmans".

L'article 31 me laisse sans réaction:
" Article trente et unième : Le Mouvement de la Résistance Islamique est un mouve­ment humaniste. Il veille au respect des droits de l'homme et se conforme à la tolérance de l'islam en ce qui concerne les disciples des autres religions : il ne s'oppose à au­cun d'entre eux sinon à ceux qui lui sont ouvertement hostiles ou qui se mettent au travers de son chemin pour gêner ses mouvements ou anéantir ses efforts. A l'ombre de l'islam, les disciples des trois reli­gions, islamique, chrétienne et juive, peuvent coexister dans la sécu­rité et la confiance. Ce n'est qu'à l'ombre de l'islam que la sécurité et la confiance peuvent se trouver, l'histoire récente et an­cienne en constituant un bon témoin [...]".
Articles 32 et 33: théorie du complot mondial alimenté par le sionisme, rejet des accords de Camp David et exaltation du djihad, nouvelle tentative de justifier la "Palestine" comme terre islamique. Affrontement avec les ennemis et accomplissement du djihad à leur encontre.
 
 
Chapitre cinquième (Le témoignage de l'histoire)
 
Articles 34 et 35: taquiya et grosse falsification historique, mais plus c'est gros mieux ça passe! Les hordes de Croisés ne sont que des envieux. 
 
 
Conclusion
 
L'article 36 est le dernier de la Charte et constitue sa conclusion. Idéalisation du Hamas, de l'islam et du djihad et de ceux qui "oeuvrant contre l'ennemi sioniste". De nouveau, la profession de foi mahométane.
Commémoration du 25ème anniversaire: à l'arrière-plan, le mur de Saint-Jean d’Acre.
A droite, portait géant de Cheikh Yassine, un des fondateurs du Hamas.
Au culte du sang et de la mort s'ajoute le culte des personnes, ce qui est pourtant considéré comme idolâtre. 

 
 
 
 
 
On voit donc que les mafio-terroristes islamiques du Hamas s'érigent en communauté supérieure de nobles âmes dont le but est de lever "l'étendard du jihad contre les Rebelles afin de purifier le pays et les humains de leurs souillures, de leurs turpitudes et de leurs iniquités" (article 3).
Dernière remarque: Ismaïl Haniyeh, un des dirigeants actuels du Hamas, a déclaré à Téhéran que le Hamas ne reconnaîtra jamais Israël, et que "la lutte continuera jusqu'à la libération de la totalité de la terre de Palestine et de Jérusalem".


10/12/2012
1 Poster un commentaire