Apostat Kabyle AK

BOUBAKEUR PÈRE ET FILS, famille tuyau-de-poële - 3ème sujet

 

3ème SUJET

Mohammed Boubakeur parle de langue française en donneur de leçons, puis les donne pour de bon dans un discours plein de haine envers la France, envers les juifs et envers son frère Dalil. On sait que Dalil manie très bien la taquiya, avec son zigoto de frère on a au moins l'assurance d'un discours clair et net, celui des Frères Musulmans et du Hamas. C'est là toute la différence entre ceux qu'on appelle "extrémistes" et les "Musulmans Ordinaires": les premiers mettent de côté la taquiya et n'ont pas peur d'apparaître tels qu'ils sont!

Mohammed le négationiste va nous ressortir tout l'historique des conflits entre chrétiens et juifs, jusqu'à citer La Bruyère et son " Enumération éloquente" . Est-ce pour justifier l'actuelle haine des musulmans envers les juifs et Israël? Certainement. Après avoir dénigré son père pour le respect qu'il semblait porter à Mohammed Baba Ameur, voilà que Mohammed Boubakeur s'en prend encore à son frère Dalil et à son "amitié" envers les juifs. Même si ce n'est qu'une amitié de façade, qui semble avoir été imposé en son temps par le ministre de l'Intérieur d'alors, Nicolas Sarkozy.

Mohammed nous gratifie au passage d'une leçon de français et de grammaire.
Si ce n'est pas de la haine fraternelle, c'est de la fratrie haineuse. Ou alors, je n'y comprend plus rien!
Voici un extrait de la prose:

 
"Dans ce désastre linguistique le terme « antisémitisme » n’est pas épargné. Dalil Boubakeur s’est fendu d’un poulet à Sarkozy. Parce que le Collectif Cheikh Yassine le contrarie beaucoup. Mais Dalil, pour cirer les grolles à Chirac, avait traité Sarko d’avocaillon et ceci n’arrange pas ses affaires.
Alors Dalil, voulant appuyer ses dires, dérape sur les mots et verse dans les travers ci-dessus évoqués :
« Le Collectif Cheikh Yassine est extrémiste ! Le Collectif Cheikh Yassine est antisémite ! ».
« Antisémite ! ». L’argument sans réplique de la rhétorique française ! Celui des grands débats pour inviter au silence. Et de la chicane, en dernier ressort...
« Ah! Je ne dis plus rien. Voyez-vous ? Voilà une raison tout à fait convaincante, il se faut rendre à cela », voudrait-on ajouter, parodiant Valère dans l’Avare".



On peut expliquer toute l'amertume et la haine de Mohammed Boubakeur par son sentiment que son frère Dalil est indigne de la charge qu'on lui a confié. Lui seul, Mohammed, en vrai musulman défenseur de l'islam, est légitime pour occuper ce poste. 
le lien: //soutien-palestine.blogspot.fr/2012/05/mohamed-boubakeur-parle-antisemitisme.html


25/12/2012
0 Poster un commentaire